Publications


Rapport “MOOC Afrique : Analyse des besoins, étude de faisabilité et recommandations”

Suite au succès des premiers MOOC sur le continent africain et à la volonté de certaines institutions de produire ces cours à destination des populations africaines, nous pensons qu’il est nécessaire d’étudier ce contexte particulier ainsi que les besoins réels de ce public cible. Notre volonté est d’apporter des recommandations adaptées aux contextes, tant en termes techniques et pédagogiques qu’en termes d’autonomie des acteurs locaux. Cette recherche a pour but de construire un diagnostic sur le potentiel du développement de MOOC spécifiques aux besoins de l’Afrique subsaharienne francophone. L’objectif est de mettre en évidence les bénéfices qu’ils pourraient apporter au regard des problématiques de l’enseignement supérieur universitaire, mais également les risques et éventuels dysfonctionnements auxquels ils pourraient être confrontés. Nous souhaitons également évaluer dans quelle mesure une production de MOOC « par » les acteurs africains – complémentaire aux MOOC « pour » – est envisageable dans ce contexte.

Pour ce faire, il nous est apparu indispensable d’impliquer les acteurs concernés dans cette réflexion. C’est pour cette raison que cette étude a été menée dans une visée participative. Le diagnostic élaboré permet de comprendre les raisons du succès des premiers MOOC utilisés dans le sud de ce continent afin de mieux saisir le sens que les utilisateurs africains accordent à ces nouveaux dispositifs, la manière dont ils se les approprient et infléchissent certaines de leurs modalités afin qu’ils répondent de manière optimale à leurs besoins en termes d’apprentissage. Par ce biais, il s’agit de déterminer si les MOOC constituent une solution adéquate aux problématiques de l’enseignement universitaire en Afrique subsaharienne et, dans l’affirmative, d’évaluer la manière de mener de tels projets.

Recommandations

Issues de cinq axes d’intervention, nous formulons, dans le rapport, 11 recommandations ainsi que des propositions d’actions pour le développement d’innovations pédagogiques dans les universités d’Afrique subsaharienne.

Recommandation 1 – Adopter, au sein des universités, une approche d’équipement technologique basée sur les besoins des utilisateurs.
Recommandation 2 – Développer de solutions technologiques pour l’enseignement et l’apprentissage adaptées au contexte d’Afrique subsaharienne.
Recommandation 3 – Développer des programmes de formation continue des enseignants à la pédagogie universitaire numérique.
Recommandation 4 – Développer des cellules d’accompagnement pédagogique dans les universités.
Recommandation 5 – Développer des espaces présentiels d’accompagnement et de soutien des étudiants.
Recommandation 6 – Développer, dans les cours en ligne, des espaces d’accompagnement et de soutien des étudiants.
Recommandation 7 – Créer un réseau d’universités visant le développement de l’innovation pédagogique en Afrique subsaharienne
Recommandation 8 – Encourager la production et la diffusion de ressources sous licence Creative Commons
Recommandation 9 – Promouvoir et soutenir le développement d’innovations en pédagogie universitaire numérique
Recommandation 10 – Mettre en oeuvre une politique de reconnaissance des compétences développées au travers de cours en ligne ouverts et massifs
Recommandation 11 – Développer un volet de recherche-action sur l’efficacité et la satisfaction envers les différents types de dispositifs d’innovation pédagogique

Télécharger le rapport

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!